La belle histoire du Curé Nantais

Publié le : 01/08/2018 13:52:24
Catégories : Actualités

La belle histoire du Curé Nantais

Né en 1880, dans un petit village des bords de Loire, d'une rencontre inattendue entre un agriculture et un prêtre, le fromage du Curé deviendra le fameux et goûté Curé Nantais.

Ce fromage à la pâte cuite, souple et percée de quelques trous, dévoile tous ses arômes, accompagné d'une boisson très locale, un muscadet du vignoble nantais.

La recette de ce fromage local est née de l'imagination d'un prêtre savoyard de passage dans la région de Saint-Julien-de-Concelles à la fin du XIXe siècle. Cette belle région, bien que méconnue pour ses traditions fromagères a un savoir faire beurrier très développé et de nombreuses vaches laitières.

Le Curé Nantais est fabriqué exclusivement avec du lait cru de mélanges de traites du matin et de la veille au soir. Disposé dans des cuves en cuivre chauffées à 36 degrés, on y ajoute de la présure et des ferments lactiques pour le faire cailler. La pâte est ensuite réduite en grains de quelques millimètres pour favoriser l'égouttage. On sépare alors le caillé et le petit lait. Les grains sont versés dans un moule, se tassent et la forme du fromage se dessine enfin. Il est ensuite affiné en cave fraîche et lavé à l'eau salée pour lui donner le goût et la couleur ocre de la croute.

Cette tradition, perpétuée depuis quatre générations par la famille Hivert et récompensée par de nombreux concours et médailles est tombée dans l'oubli à la fin des années 80. Vendu à une nouvelle famille de passionnés, le fromage du curé retrouve le chemin du succès au début des années 90.

Il est même parfait chaud, sur un pain d'épices grillé, accompagné d'une salade verte.

Produits associés

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)